Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Robin des volcans

Robin des volcans

Volcanologie, Mexique et Expéditions Volcaniques

Articles avec #gaz catégorie

Publié le par Robin Campion
Publié dans : #Nicaragua, #Lac de lave, #Volcanologie, #Expéditions, #Volcans, #Multigaz, #Caméra à SO2, #Masaya, #Gaz

Je suis de retour au Nicaragua, 11 mois après ma première campagne. Le spectacle du lac de lave du Masaya est toujours aussi hypnotique., et ses paramètres volcanologique sont d'une stabilité étonnante. Le niveau a baissé d'une petite dizaine de mètre, la surface a légèrement augmenté, mais le brassage du lac est pratiquement inchangé et les émissions de SO2, mesurées avec ma fidèle caméra UV, sont exactement identiques à l'année passée. Je suis cette fois accompagné par mon collègue et ami Denis Legrand, qui a installé pour 10 jour un sismomètre broadband sur le volcan, et qui enregistre un tremor lui aussi très constant.

Demain nous irons faire des mesures au Telica qui montre des signes d'agitation, et après-demain au Momotombo

Observation nocturne

Observation nocturne

Denis en état d'hypnose lavique

Denis en état d'hypnose lavique

Le brassage intense et incessant du lac

Ambiance de lave et de pleine lune

Ambiance de lave et de pleine lune

A la pêche... Mon multigaz en pleine action

A la pêche... Mon multigaz en pleine action

Le panache de gaz mesuré à la caméra UV

Le panache de gaz mesuré à la caméra UV

Voir les commentaires

Publié le par Robin Campion
Publié dans : #Multigaz, #Mesures, #Copahue, #Gaz, #Volcanologie, #Expéditions, #Volcans, #fumerolles

Après plusieurs mois de travail intense de documentation, d'achats et d'assemblage, je dispose désormais d'un nouvel instrument détude des gaz volcanique: Un senseur portable de type multigaz.

Le multigaz est à la base une invention japonaise (tout comme d'ailleurs la caméra à SO2) qui se répend dans le monde de la volcanologie à grande vitesse depuis le milieu des années 2000. Contrairement à la caméra à SO2, c'est un instrument d'analyse directe, qui nécessite donc d´être en contact avec les gaz qu'il analyse. Cette nécessité de l'instrument nous promet donc de belles ascensions et de beaux survols volcaniques dans un futur qui ne fait que commencer.

L'instrument consiste en un ensemble de senseurs électrochimiques et optiques, chacun étant spécifiques à l'un des principaux composants des gaz volcaniques (la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone, le dioxyde de soufre, et l'hydrogène sulfuré). Un enregistreur de donné recueille les mesures des concentrations de chacuns de ces composés et, après calibration de l'instrument, on obtient ainsi la composition du panache.

Si dans son principe cela peut paraître simple, dans le détails il y a quelques subtilités auxquelles il faut faire attention quand on veut développer soi-même un tel instrument. Le dévelopement et l'assemblage de l'appareil a été une aventure de longue haleine qui a béneficié de l'aide précieuse de mes Amis Noémie et Israel. Mais, malgré les efforts supplémentaires que cela représente, réaliser le développement depuis la base, permet d'en comprendre et d'en maîtriser toutes les ficelles et d'être plus indépendant, sans parler de l'importante économie financière qu'on fait par rapport à l'achat d'un équipement "prêt à l'emploi". 

Et puis, ca donne à l'instrument un look "fait-maison" qui renforce indéniablement son charme... Ne trouvez vous pas?

Le premier test sur le terrain a été réalisé dans les fumerolles faciles d'accès qui se trouvent au pied du volcan Copahue, en Argentine, ou je suis retourné, avec Astrid et Noémie, juste avant le congrès Cities on Volcanoes 9.

J'en parlerai plus en détail dans un article a venir très prochainement

 

   

Premier test sur le terrain du Multigaz, dans les fumerolles du Copahue

Résultats Préliminaires (PAS ENCORE CALIBRÉS!!!) de ce premier test. A chaque traversée des fumerolles, l'appareil a enregistré un pic de CO2 et d'H2S, mais pas de SO2, ce qui est tout à fait logique vu l'origine hydrothèrmale et la basse température de ces fumerolles (Le SO2 est un gaz qui est caractéristique des émissions magmatiques à haute température). La vapeur d'eau (non-montré sur la figure) a aussi éte mesurée

Résultats Préliminaires (PAS ENCORE CALIBRÉS!!!) de ce premier test. A chaque traversée des fumerolles, l'appareil a enregistré un pic de CO2 et d'H2S, mais pas de SO2, ce qui est tout à fait logique vu l'origine hydrothèrmale et la basse température de ces fumerolles (Le SO2 est un gaz qui est caractéristique des émissions magmatiques à haute température). La vapeur d'eau (non-montré sur la figure) a aussi éte mesurée

Schéma Technique du Multigaz. En gris les tubes de silicone d'acheminement du gaz aux différents senseurs, en vert les cables électriques qui transmettent les signaux, en noir et rouge les cables électriques qui transportent le courant.

Schéma Technique du Multigaz. En gris les tubes de silicone d'acheminement du gaz aux différents senseurs, en vert les cables électriques qui transmettent les signaux, en noir et rouge les cables électriques qui transportent le courant.

Voir les commentaires